Détatouage

 

DÉTATOUAGE A LA LUMIÈRE PULSÉE

 

 

Cliquez sur l'adresse du site  pour la prise de rdv en ligne:  www.lappartinstitut.kalendes.com

Capture d e cran 2022 11 17 a 10 34 39

 

 

Lorsque la neutralisation n'est pas possible ou compliquée, le détatouage reste la meilleure solution afin de repartir à zéro.

Cependant voilà ce que vous devez savoir:

Le nombre total de séances total ne peux être défini avec exactitude, cela varie en fonction de la densité du pigment, de la profondeur à laquelle il a été déposé et de la couleur de l’encre utilisée. Les pigmentation ou maquillage permament fait à l'encre à base d'oxyde de fer et de dioxyde de titane ( mineraux ) ne s’efface pas
L’effacement des tatouages dit permanents (lèvre, sourcil) peut se faire si elle ne sont pas réalisé avec des pigments à bases d’oxyde de fer

Le détatouage des sourcils dermo-pigmentés est possible , il faut savoir que selon la nature du pigment ou de l'encre utilisée (organique , minéral, hybride...) une variation de la couleur va d'abord se manifester. Il faudra donc neutraliser au fur et à mesure des séances la couleur qui apparait . Il est également possible d’observer un blanchiment transitoire de la pilosité sur la zone traité.

Dans certain cas, l'effacement total ne sera pas possible, juste un éclaircissement ou une amélioration de la couleur implantée.

PRINCIPE D’ACTION DU DÉTATOUAGE

Technologie aux impulsions ultra courtes, le laser permet de « pulvériser » les granules d’encre et les particules individuelles composant le tatouage. Elle se brisent en de très fines particules par effet photo acoustique et photo thermolyse .
L’absorption du faisceau laser est sélective au pigment du tatouage, sans léser les tissus environnants. La longueur d’onde utilisée dépend de la couleur du tatouage, de l’exposition solaire et du phototype du patient.

Le bleu, le bleu turquoise, le violet et le vert ne peuvent être traités /

Pour fragmenter la totalité de l’encre contenue dans le tatouage il faudra compter plusieurs séances. Plus le tatouage sera dense en encre, foncé et profond, plus il nécessitera de séances pour disparaître. Il est conseillé d’espacer les séances d’au moins un mois pour les premières sessions. Pour les séances de fin de traitement, un intervalle plus grand est recommandé. Ceci, dans le but de laisser le temps au corps d’éliminer naturellement les pigments fragmentés par le laser.

CONTRE-INDICATIONS

• Grossesse (Principe de précaution)
• Peaux bronzées, ou exposées récemment au soleil (dans le mois précédant). La peau doit être complètement débronzée pour détatouer les couleurs rouge/orange/vert/bleu/violet.
• Application d’autobronzants / séancesd’U.V / PrisedeBéta-carotène sous toutes ses formes(régime riche en légumes oranges,compléments alimentaires) un mois avant la séance pour détatouer les couleurs rouge/orange/vert/bleu/violet.
• Pathologies ou médicaments entraînant un trouble de la cicatrisation
• Naevus (grain de beauté) ou lésions suspecte sur la zone traitée
• Anticoagulants/antiagrégants (contre-indication relative)
• Peaux fragilisées, lésées, infectées
ÊTRE PARTICULIÈREMENT VIGILANT
• Utilisation de préparation à base de vitamine A, rétinoïdes 48h avant la séance
• Application ou prise par voie orale d’huiles essentielles dans la semaine
• Sauna, hammam, gommage 72 heures avant la séance
ll est important de signaler toute prise médicamenteuse.

LES PRÉCAUTIONS APRÈS LA SÉANCE

Les 72 heures suivant la séance, il est impératif d’éviter : tout frottement, bain chaud, sport intense et de contact et toute exposition au soleil. Appliquer une crème cicatrisante conseillé par votre technicienne pendant 10 jours à 14 jours
Appliquer une crème solaire haute protection (SPF 50+) plusieurs fois par jour toute la durée du traitement

 

SUITE IMMEDIATES

L’impact de la lumière pulsée peut provoquer des effets secondaires à court terme , ils sont minimes et disparaîtront rapidement après la séance. Il s'agit de rougeurs ou d’une inflammation légère de la zone. Le patient peut mouiller la zone dessuite après la séance et se maquiller. Il n'y a aucune éviction sociale.

Des effets indésirables peuvent aussi arriver mais sont transitoires :

Cependant comme pour tout procédé, certaines personnes plus sensibles peuvent avoir des réactions plus importantes

Une réaction purpurique, des croutelles qui tombent entre 7 et 10 jours, des rougeurs, un œdème et une sensation de «coup de soleil» peuvent être ressenties quelques heures jusqu’à 72h après la séance.
Des réactions bulleuses épidermiques sont également parfois observées sans conséquence ni risque cicatriciel. Certains pigments utilisés en tatouage cosmétique contiennent des oxydes de fer et de titane. Ces oxydes métalliques peuvent noircir lors du passage de la lumière pulsée, ces pigments réactifs d’éliminé très mal voir pas du tout

EFFETS SECONDAIRES POSSIBLES

Il est possible de constater des modifications transitoires de la pigmentation (hyper-hypo pigmentation) qui peuvent rester visibles jusqu’à 6 mois. Les recommandations post-traitement et notamment l’application d’une protection solaire SPF 50+ doivent être correctement suivies pour limiter ce risque d’effet secondaire ; il en est de même pour le risque infectieux, notamment en cas de petites réactions bulleuses. Il est impératif de suivre les consignes post traitements recommandés par votre praticien.
Des démangeaisons peuvent être ressenties les jours suivant le traitement, surtout lors de traitements de tatouages colorés. La couleur rouge est décrite comme pouvant être allergène. Si le tatouage vous démange avant le traitement, une prise d’antihistaminiques avant et après la séance est conseillée.

A ce jour les techniques de détatouage aux lasers d’impulsions ultra courtes sont les plus performantes avec un risque d’effet secondaire cicatriciel minime et extrêmement rare.
 

Certains pigments utilisés en tatouage cosmétique contiennent des oxydes de fer et de titane. Ces oxydes métalliques peuvent noircir lors du passage de la lumière pulsée, ces pigments réactifs d’éliminé très mal voir pas du tout

Dans de très rare:

Brûlures,
Cicatrices,
Hypopigmentation (éclaircissement de la peau)
Hyperpigmentation (notons que la zone traitée ne devra sous aucun prétexte être exposée au soleil, pendant le traitement et quelques semaines encore après la dernière séance, pour limiter le risque d’apparition de taches brunes),
Infection,
Saignements.

En ce qui concerne les cicatrices en particulier, précisons que des cicatrices peuvent être présentes du à la pigmentation en elle-même ( microblading ou pigmentation à répétition sur la peau )

 

Il est très important d’être patient et d’accepter un effacement progressif au fur et à mesure des séances afin de réduire ce risque.

Capture d e cran 2022 11 17 a 10 35 22Capture d e cran 2022 11 17 a 10 35 37